Pour une plus grande « diversité cognitive » en entreprise

Les demandes de coaching concernant les zèbres* ou autres profils atypiques peuvent souvent se ramener à ceci : « il est très bon, mais rendez-le plus conforme ». Or ces demandes sont anachroniques. C’est aujourd’hui aux organisations d’apprendre à davantage s’adapter à eux, voire à les imiter.

 (*) Au sens où nous l’entendons, un zèbre est un adulte à haut potentiel intellectuel, doué d’une forte sensibilité et avec des préférences comportementales de type « cerveau droit » (telles que créativité et pensée en arborescence).A

Articles